DIBAB organise des votations citoyennes pour donner la parole aux citoyens sur l'avenir institutionnel de la Bretagne

   
     Call 24 Hours: 1.888.222.5847
,
Gouel mat da...
Bonne fête aux...

Les droits de l’homme   arrow

[ Bretagne et Droits de l’homme ]

La France est souvent prête à donner des leçons de démocratie au reste du monde, ses schémas jacobins et centralisateurs la poussent à oublier d’appliquer chez elle ce qu’elle préconise aux autres.

C’est ainsi que depuis deux siècles la Bretagne subit une politique systématique d’éradication de sa culture et de la langue bretonne.

De même, depuis 63 ans, elle subit une partition administrative, imposée par le gouvernement collaborationniste de Vichy, séparant la Loire-Atlantique du reste de la Bretagne.

Les Bretons ne réclament rien de plus, mais rien de moins, que le respect de leurs droits linguistiques et culturels, et la mise en pratique des principes de démocratie locale.
Nous remercions les Pays démocratiques d’inciter la France à respecter les conventions européennes et internationales qu’elle se refuse d’appliquer envers ses minorités culturelles.

Recomposer le passé >

[ Breizh ha Gwirioù an Den ]

Mard eo Bro-Chait prim alies da reifi kentelioù a zemokratelezh da beurrest ar bed, ha frammoù jakobin ha kreizennour he laka da ankounac’haat da lakaat da dalvezout er gôr an atioù a ro d’ar re ail.

Er-mod-se eo a chouzajîv ar Vretoned abaoe daou gantved ur bolitikerezh distruj ar brezhoneg ha sevenadur Breizh.

E-giz-se ivez, abaoe 63 bloaz, ez eo rannet war an dachenn velestraduret, war zi’vi’z gouarnamant keniabourer Vichy, en deus distaget al Liger-Atiantel diouzh peurrest ar Vro.

Ne c’houlenn ar Vretoned netra muioch na netra nebeutoch eget na vo doujet d’o gwitioù evit o yezhoù hag o sevenadur, ha ma vo lakaet da dalvezout pennaennoù an demokratelezh lechel.

Trugarekaat a reomp ar broioù demokratei a vroudo Bro-Chail da zerchet kont eus an emgievioù europat hag etrevroadet a nach hi lakaat e pleustr evit he minorelezhioù sevenaduret.

Recomposer le passé >

[ Bertaeyn e Dreit de l’Om ]

Si la Frauncz est ben sóvant a préschae de la democracziy dan le mondd, son organizaézon jacobeinn e çantralizaéy yi faet óbliae net q’ol n’est poént capabl de faèrr ce q’ol conseylh ez autr.

Veilà pórqei la Bertaeyn est a andurae despé pus de dóz syecl unn politiq qi tolit sa couteürr e sez laungg a yèll, le galo et le berton !

Despé 63 anaéy ol est a andurae etó la separt de la Leirr-Atlauntiq deü resstaunt de la Bertaeyn. Je vóz gimaunton tót com làe-desur : ça fut ordrenaé par le góvernamant canbèrier de Vichy.

Lez Berton ne reclaem ren de pus qe le resspeit de lór dreit laungaijier e couteürau, e pé la faezeürr de la democracziy locall.

Je remerczion lez paèiz democratiq de confortae la Frauncz a resspeitae lez convenaunt eüropyaen e anternaézonau q’ol refuzz corr anoet d’apleitae a sez couteürr meinóraijaéy.

Recomposer le passé >