Commandez vos autocollants #44BZH pour participer au @Defi44bzh Partout en #Bretagne sur Twitter !

   
     Call 24 Hours: 1.888.222.5847
,
Gouel mat da...
Bonne fête aux...

La Bretagne et le règne de Louis XIV   arrow

 

La Bretagne et le règne de Louis XIV

Cette situation change à partir du règne de Louis XIV (1643-1715) et de son ministre Colbert, pour qui la Bretagne devient surtout un enjeu stratégique dans une politique de guerres incessantes avec le reste de l’Europe. Désormais assujettis aux décisions d’une France très continentale, les Bretons perdent peu à peu leur rang et leurs marchés maritimes, ce qui plonge la province dans une récession qui n’épargne que ses grands ports (Nantes, St-Malo, Brest et depuis peu, Lorient).

Car si la province est un pays d’Etats, c’est-à-dire qu’elle reste administrée par les Etats de Bretagne (tiers, clergé, noblesse), comme au temps des ducs, elle subit néanmoins des pressions (notamment fiscales) de plus en plus fortes du pouvoir central. Elle est dotée d’un Parlement, cour de justice chargée d’enregistrer les décisions royales, installé à Rennes pour punir Nantes et son esprit contestataire. Un gouverneur est nommé pour représenter le pouvoir central. Richelieu, ou encore la régente Anne d’Autriche elle-même, assureront cette fonction, c’est dire si la Bretagne est surveillée de près !
Toute la période entre l’édit d’Union (1532) et la Révolution de 1789 est le théâtre de luttes, de révoltes, parfois d’apaisements ou de résignation, entre une Bretagne qui rappelle sans cesse ses libertés séculaires, et le Roi et son administration qui renforcent comme nulle part ailleurs en Europe, l’absolutisme et la centralisation.

Sous Louis XIV, le paroxysme est atteint. Le roi s’emploie à abaisser le rôle des Etats, ignorant ses remontrances et prélevant toujours plus d’impôts, en toute illégalité selon l’édit d’Union. La décision d’augmenter les taxes sur le papier timbré (actes officiels) en 1675 met le feu aux poudres : la Bretagne s’embrase, à Rennes notamment (révolte urbaine du papier timbré) mais aussi dans les campagnes de Basse-Bretagne (révolte des Bonnets Rouges). Malgré leurs intérêts divergents, les trois ordres bretons organisent une forme de résistance nationale. Un siècle avant la Révolution, des cahiers de doléances paysans sont rédigés. La réponse du pouvoir est brutale et ciblée. Des clochers sont démantelés, un faubourg pauvre de Rennes rasé et sa population chassée de la ville… Le gouverneur, duc de Chaulnes, témoigne : « Je crains que cette province ne soit traitée comme le pays ennemi » (1676).

Chronologie

La préhistoire armoricaine
VIème siècle. avant JC
L’Armorique celtique
Ier siècle après JC
L’Armorique Gallo-Romaine
IVème siècle
L’Armorique devient Bretagne
VIème siècle
Le royaume breton
IXème siècle
Le duché de Bretagne
XIVème siècle
L’Etat breton
XVème siècle
La fin de l’indépendance bretonne
XVIème siècle
herminehistoire La Bretagne, province française

La Bretagne et le règne de Louis XIV

La Bretagne se divise…

XVIIIème siècle

La Bretagne de la Révolution aux Empires 1789 – 1870

La centralisation et le long déclin de la Bretagne

XXIème siècle

Share