Commandez vos autocollants #44BZH pour participer au @Defi44bzh Partout en #Bretagne sur Twitter !

   
     Call 24 Hours: 1.888.222.5847
,
Gouel mat da...
Bonne fête aux...

Bro Gozh Va Zadou — Vieux pays de mes pères

bro-gozh

L’hymne national breton fut inspiré de l’hymne national gallois “Hen Wlad Fy Nadau”, composé et écrit par Evan James et son fils James James en 1856. Taldir Jaffrennou (1879-1956) en publia une traduction en breton dans son livre “AN Delen Dir”, en 1900, sous le titre “Bro gozh ma zadoù”.
Lors du congrès de Lesneven, l’union régionaliste bretonne le choisit en raison de la fraternité qui rapprochait bretons et gallois. Edité pour la première fois dans un album pour piano par le père Camille Lemercier d’Erm, imprimeur à Niort, Maurice Duhamel en proposa une nouvelle harmonisation en 1906 et qui fut enregistrée en 1910. (Disques Pathé Frères).

Bro gozh ma zadoù resta ! Il est encore aujourd’hui l’hymne national breton

[ E c o u t e z   ! ! !   S e l a o u i t   ! ! ! ]

[sc_embed_player fileurl=”http://portailbreton.net/Blogz/wp-content/uploads/2015/12/brogozh.mp3″]

1-
Ni Breizhiz a galon, karomp hon gwir Vro !
Brudet eo an Arvor dre ar Bed tro-dro !
Dispont e kreiz ar brezel, hon tadoù ken mat
A skuilhas eviti o gwad

Nous, Bretons courageux, aimons la Patrie,
Cette Armor qui partout est au premier rang,
Pour elle nos aïeux ont versé leur sang
Pour repousser la barbarie !

Diskañ Refrain

O Breizh ! ma Bro ! me’gar ma Bro !
Tra ma vo’r mor’vel mur’n he zro
Ra vezo digabestr ma Bro !

Pays Breton ! J’aime l’Armor !
Un mur de mer te garde encore
Libre sous le grand soleil d’or !

2-
Ar Vretoned a zo tud kalet ha kreñv ;
N’eus pobl ken kalonek a-zindan an neñv ;
Gwerz trist, son didius a ziwan enno ;
O! Pegen kaer ez out, ma Bro !

Les hommes de chez nous sont des hommes braves;
Il n’est pas de peuple aussi valeureux.
De notre sol s’élève un chant merveilleux,
Les gwerzes et les sônes graves.

3-
Breizh, douar ar Sent kozh, douar ar Varzhed,
N’eus Bro all a garan kement ‘barzh ar Bed ;
Pep menez, pep traonienn d’am c’halon ‘zo ker;
Enno ‘kousk meur a Vreizhad taer !

Pays de nos vieux saints, des bardes sans nombre,
Quelle terre pourrai-je aimer comme toi ?
Chaque mont, chaque val, emplit mon coeur d’émoi,
Nos pères y dorment dans l’ombre !

4-
Mard eo bet trec’het Breizh er brezelioù bras,
He yezh a zo bepred ken bev ha biskoazh,
He c’halon virvidik a lamm c’hoazh ‘n he c’hreiz,
Dihunet out bremañ, ma Breizh !

Si jadis tu fléchis parfois à la guerre,
Bretagne, ton parler est resté vainqueur,
Un sang rouge et brûlant coule dans ton coeur,
Reprends ta place de naguère !

 

 

site-brogozhmazadou

 

 

Découvrez le site officiel du Bro Gozh Ma Zadoù

Share